Mieux consommer : le bilan

Après un mois et demi, je tire un premier bilan de mes nouveaux modes de consommation.

Je voulais acheter au maximum mes légumes chez les producteurs locaux, mais je n’avais aucune envie de courir les fermes environnantes pour 3 carottes chez l’un, une douzaine d’œufs chez l’autre et 1kg de pommes de terre chez un dernier. Un revendeur de légumes bio venait de s’installer sur Lannion, mais les coûts sont trop élevés et la viande se commande par 5Kgs minimum. Sur la côte au nord de Lannion, il est difficile de trouver des AMAP ou des revendeurs.

C’est alors qu’un panneau, devant lequel je passe très régulièrement, a attiré mon attention : le Potager de Kervoigen (au Rusquet à Lannion pour les gens du coin), ouvert le vendredi de 16h à 19h d’octobre à avril. Ce ne sont pas seulement les productions de l’agriculteur qui sont vendues. Dans leur hangar, ils accueillent les camions de quelques autres commerçants : un poissonnier, une crêpière, un producteur de porc et de veau, un revendeur de produits ménagers, un autre de cosmétiques bio, des spécialités turques, des fromages et yaourts au lait de brebis, de l’épicerie fine (cidre, miel, vin, de petits producteurs) et parfois le camion de vêtements Barbe Bleue. Le mardi soir et le samedi matin, les commerçants ne sont pas présents.

5_3_nouveau_etal_carotte.jpg

J’y vais maintenant tous les vendredis soirs, j’y ai mes habitudes, je passe mes commandes par téléphone à mon producteur de porc et de veau pour les morceaux que je souhaite et les œufs, je vais surement faire de même pour les légumes d’ici peu, pour les jours où il me sera difficile d’être à l’ouverture.

  • Niveau finances c’est du bénef : mes légumes me coûtent globalement moins cher qu’en supermarché, je choisis la quantité exacte de ce dont j’ai besoin, ma viande idem, je peux même acheter du poisson presque toutes les semaines. Et les producteurs sont gagnants car ils revendent plus cher qu’aux GMS. J’ai diminué mes commandes au drive, je vais même arrêter de commander à la semaine. Dorénavant ce sera une fois tous les 15 jours maximum. Mon prochain objectif est de confirmer la réelle économie.
  • Niveau qualité, rien à voir! Pas de légumes gâtés au bout de 3 jours ou sans goût. Mon fiston retrouve le bonheur de manger toute sorte de légumes et goûte certains produits avec envie, en plus il commence à être connu et ça lui fait plaisir de savoir d’où vient sa nourriture. Et ça donne vraiment envie de cuisiner!

Des portes ouvertes sont organisées le week-end du 23 et 24 avril.

Il existe à ma connaissance deux autres fermes qui revendent leur production dans le secteur nord de Lannion, mais que je n’ai pas testées : Dolmen et Potager à Trévou-Tréguignec (vente de fruits et légumes bio) et Chez Cathy et Michel à Trézény (vente de fruits et légumes). Peut-être en connaissez-vous?

Envies et objectifs d’avril 

  • M’occuper du jardin
  • Faire un potager 
  • Et un terrarium 
  • Assister à 2 nouveaux cours de cuisine avec Emmanuel Lojou : poisson et viennoiserie
  • Faire la rando contre la mucoviscidose le 24 avril à Belle Isle en Terre
  • Aucun achat de livres
  • Aller voir Rosalie Blum au cinéma 
  • Finir de trouver les geocaches de Trégastel