Minsgame

Sur Instagram et sur plusieurs blogs, j’avais depuis quelques temps repéré le « Minsgame », ce jeu du minimalisme chez soi. L’idée très simple consiste à retirer de sa maison chaque jour un nombre d’objets correspondant au jour (ex : 1 chose le 1er, 3 choses le 3 et ainsi de suite jusqu’au 30 ou 31).

J’ai un peu adapté le jeu à ma sauce, je n’ai pas la possibilité de faire ça tous les jours : j’ai donc fait un tableau avec 31 entrées, que je complète dès que je sors une famille d’objets. Je ne vais pas vous parler ici du compte-rendu de ce que j’ai jeté, mais plutôt de la manière dont je les ai recyclés.

Tout d’abord, j’ai commencé par la papeterie : les crayons à l’encre séchée sont partis à la poubelle, les stickers ont été envoyés via des happy mail (courrier surprise à des inconnus) à des personnes sur des groupes Facebook de bullet journal ou planner

J’ai trié les médicaments : les périmés ainsi que ceux dont je n’avais plus aucun souvenir de leur utilité ont été rapportés à la pharmacie sans leur emballage carton qui est parti au recyclage. Les cosmétiques ou échantillons que je n’utilisais pas ont été donnés à mes sœurs.

Pour les papiers administratifs, j’ai conservé ce qui devait l’être et jeté tout le reste.

Pour les livres, j’ai fait un gros tri dans ma bibliothèque et les ai mis en vente dans ma boutique Priceminister. De temps en temps, comme je ne souhaite pas les stocker trop longtemps, je fais soit une vente Momox soit une vente dans le Troc.com près de chez moi. Ce qui n’est repris ni par l’un ni par l’autre finit dans les boites à livres de mon secteur, tout comme mes magazines et ceux de mon mari.

J’ai également fait le tri dans mon dressing et mes chaussures : j’ai ouvert un compte Vinted. En tant que patron de bar pendant quelques années, mon mari avait eu plein de t-shirts publicitaires, je les ai donnés à mes frères qui ont des métiers salissants. Je revends régulièrement les vêtements de mon fils à chaque changement de taille via des groupes de vente Facebook locaux. Tout ce qui n’avait pas été vendu, ainsi que de nombreuses paires de chaussures de bébé, a été déposé dans les bornes Relais pour recyclage ou à la déchetterie au recyclage des vêtements, tout comme les torchons, linge de lit ou de toilette usagés.

J’ai utilisé ces réseaux pour recycler mes objets, mais il en existe plein d’autres : Emmaüs, le Secours Catholique, les Restos du Cœur ou d’autres associations, les recyleries ou ressourceries (via les déchetteries parfois), les brocantes et vide-greniers, d’autres enseignes que Troc.com (Easy Cash, Cash Converter….), des initiatives de quartier (garde-manger pour les produits non frais, quand vous partez en congés par exemple, du troc de fruits et légumes pour ceux qui ont des jardins). Renseignez-vous auprès de vos mairies, c’est toujours mieux d’offrir une seconde vie à nos objets ou de les recycler correctement que de les jeter à la poubelle.

10 ans

Pour le dixième anniversaire de son blog, Elanor proposait de se pencher sur les événements personnels des dix dernières années. Pour moi ce sont des années très riches, comme beaucoup de personnes entre 20 et 30 ans.

En 2007, j’avais 22 ans, décidé de ne pas poursuivre ma deuxième année de Master et après deux mois de chômage je trouvais un poste d’assistante commerciale dans un équipement de loisirs, avec pour objectif de n’y rester que 5 ans. 10 ans ont passé et j’y suis toujours.

2007 c’est aussi l’année de mon permis, de mon installation avec celui qui est devenu mon mari cette année. Depuis nous avons vécu dans deux maisons et villes différentes et acheté une maison l’an dernier. Nous avons eu un enfant il y a 5 ans. J’ai de nouveaux beau frère et belles sœurs, ainsi qu’un neveu et une nièce qui sont venus agrandir un peu plus notre famille.

Ces dix dernières années je me suis posée, ai appris à apprécier de nouvelles saveurs (le thé, le vin rouge et certains légumes), j’ai fait du badminton, du yoga et de la randonnée et j’ai appris à cuisiner.

En 10 ans mes relations avec les autres se sont abîmées, j’ai été abîmée par les autres pourrions nous dire, ce qui n’aide pas à la sociabilité. Toutefois je me suis engagée pour les autres.

Des cheveux blancs et des rides sont apparus.

Mais 2007 c’est aussi l’année du décès de mon pépé, 6 mois après celui de ma mémé…

Souhaitons que ces 10 prochaines années à venir soient aussi belles, vivantes, pleines de vie, avec néanmoins un changement professionnel.

Je suis toujours là

Cela fait quelques temps que je n’ai pas publié, pour diverses raisons.

Tout d’abord j’ai déménagé : nous sommes maintenant propriétaires depuis septembre! J’ai passé un été et un début de septembre très compliqués à m’occuper de cette vente à cause d’une erreur de date de la banque et ça m’a laissée sur les rotules. Déménagement, travaux, nouvelle école et nouvelle nounou, il a fallu s’habituer à plein de choses.

J’ai souffert d’une panne de lecture de plus d’un mois, mes soucis de santé de la fin 2015 reviennent et ça m’angoisse, il faut que je trouve un nouveau boulot parce que je ne peux plus mais pas à n’importe quel prix… J’ai délaissé le blog, mais aussi ma famille et mes amis…

J’ai pris de nouvelles résolutions à titre personnel, professionnel et organisationnel, j’espère que cette fin d’année sera plus douce.

A très vite 🙂

Bilans+ objectifs d’août

C’est avec beaucoup de retard que je publie mon bilan du mois de juillet, je publie donc en même temps les objectifs d’août déjà bien entamé :

  • lectures : 6 romans, 9 BD et 1 manga
  • nous sommes allés voir « Le Monde de Dory » que j’ai beaucoup apprécié (et Pierre aussi).
  • Nous avons assisté à tous les spectacles de Place aux Mômes de Trébeurden (et j’en ai profité pour piocher dans la boite à livres placée dans le jardin du centre culturel)
  • nous avons fait une superbe sortie en mer tous les trois avec des amis au large de l’île de Bréhat.
  • j’ai cuisiné, même si pendant les fortes chaleurs (de toute façon au-dessus de 25° c’est la canicule pour moi) nous nous sommes nourris de melon et de tomates
  • j’avais trouvé une solution de garde pour cet été mais le déménagement prochain nous oblige à revoir plein de points sur l’organisation et trouver une nounou en périscolaire s’avère être le parcours du combattant
  • nous avons passé une belle journée avec ma sœur et les garçons à l’accrobranche
  • une rando seulement, un 12kms organisé dans le cadre des 20kms de la Côte de Granit Rose. Mais très déçue de la gestion de cette rando, je ne renouvellerai pas ma participation l’an prochain…
  • les billets sont toujours en attente, le Festival de Buguélès ayant accaparé pas mal de mon temps (un succès d’ailleurs!)

Objectifs :

  • profiter du déménagement et de la mise en cartons pour faire un gros tri minimalisme (on en reparle d’ailleurs)
  • organiser un barbecue familial
  • découvertes programmées : longe-côtes, balade méditative
  • finaliser l’administratif de la rentrée (nounou, école, déménagement)
  • marcher 10kms par semaine
  • trouver les nouvelles caches de Trégastel (100 caches au total sur la commune et je n’en ai que 4 validées)

Bilans

Nouveau mois, nouvelle saison, il est l’heure des bilans :

  • Lectures : 2 BD et 7 romans
  • Je n’ai pas trouvé le temps de rédiger les articles que je souhaitais, ni faire les albums photos et le cahier de souvenirs de Pierre : je remets tout cela à mes vacances d’août.
  • Concernant les vacances à Saint Georges de Didonne (billet à venir), j’avais bien préparé le programme sur un carnet dédié, ce qui nous a permis de faire quelques économies en prenant notamment les billets du Zoo de la Palmyre à l’avance.
  • La météo n’ayant pas été très coopérative j’ai mis mes envies sportives de côté, tout comme la sortie à l’île de Batz et le barbecue familial que nous avons repoussé à la fin juillet.
  • J’ai trouvé mon cours de yoga pour la rentrée, la nounou et l’école sont en bonne voie.
  • Je n’ai pas fait mon terrarium mais je me suis aménagé un nouveau bureau au boulot et je compte bien y mettre une petite touche personnelle, ce sera ce fameux terrarium!
  • J’ai mis en place un swap livres mensuel : le premier a bien fonctionné, le second est entre les mains de la Poste, le troisième est en préparation.

Envies estivales

Au programme en vrac cet été :

  • me détendre et lâcher prise (ou essayer!)
  • inscrire Pierre dans sa nouvelle école
  • organiser un barbecue familial quand ma tante et son compagnon viendront
  • cuisiner tous les jours et en faire des bilans plus réguliers sur le blog
  • faire des randos et du géocaching
  • dévaliser les foires aux livres organisées début juillet
  • commencer les cartons pour l’ultime déménagement
  • en profiter pour faire un gros tri
  • planifier les travaux et choisir la déco de la nouvelle maison
  • passer de bonnes vacances avec mon garçon au mois d’août

et j’en oublie très certainement!

La vérité sort de la bouche des enfants – bis

Amusée, j’ai aussi fait la version « papa » :

– Quelque chose que papa te dit toujours : d’être sage

– Qu’est-ce que papa aime?  quand je suis sage

– Qu’est-ce que papa n’aime pas? quand je ne suis pas sage

– Qu’est-ce que papa fait pour te faire rire? il me chatouille

– Papa a quel âge? je ne sais pas

– De quelle grandeur est papa? grand

– Quelles sont les activités préférées de papa? tondre la pelouse

– Qu’est-ce que papa fait quand tu n’es pas ici?  il travaille

– De quelle couleur sont les yeux de papa? blancs

– Si papa devenait célèbre que deviendrais-tu? une star

– Papa est bon à quoi? à tondre la pelouse

– Qu’est-ce que papa ne sait pas faire ? les travaux

–  Qu’est-ce que papa fait comme travail? des livraisons

–  Qu’est-ce que papa préfère manger? des araignées

– Es-tu fier de ton papa? oui

– Que fait-on ensemble ? tondre la pelouse

– Est-ce qu’on se ressemble? non

– Comment sais-tu que papa t’aime beaucoup? il me dit

– Quel est l’endroit favori de papa? je ne sais pas

La vérité sort de la bouche des enfants

Vu sur le blog de Malena, j’ai trouvé amusant de poser à mon tour les questions à mon garçon de 3 ans 1/2 :

 – Quelque chose que Maman te dit toujours : d’être sage

– Qu’est-ce que Maman aime?  Les robes

– Qu’est-ce que Maman n’aime pas? je ne sais pas

– Qu’est-ce que Maman fait pour te faire rire? des grimaces

– Maman a quel âge? je ne sais pas

– De quelle grandeur est Maman? je ne sais pas

– Quelles sont les activités préférées de maman ? préparer à manger

– Qu’est-ce que Maman fait quand tu n’es pas ici?  elle travaille

– De quelle couleur sont les yeux de Maman? blancs

– Si Maman devenait célèbre que deviendrais-tu? une star

– Maman est bonne à quoi? à cuisiner

– Qu’est-ce que Maman ne sait pas faire ? les travaux

–  Qu’est-ce que Maman fait comme travail? je ne sais pas

–  Qu’est-ce que Maman préfère manger? des pâtes

– Es-tu fier de ta Maman? oui

– Que fait-on ensemble ? jouer

– Est-ce qu’on se ressemble? oui

– Comment sais-tu que Maman t’aime beaucoup? je le sais

– Quel est l’endroit favori de Maman? la plage

Bilan d’avril

  • M’occuper du jardin : il a fait froid et pas mal plu sur mon temps libre, c’est remis à plus tard
  • Faire un potager : j’ai quelques semis en cours mais pas de potager à proprement parler, cf. ci-dessus
  • Et un terrarium : j’ai presque tout, ne reste qu’à trouver un peu de temps pour le réaliser
  • Assister à 2 nouveaux cours de cuisine avec Emmanuel Lojou : « filet de lieu jaune, fine tartelette de légumes et beurre d’agrumes » / « pains au chocolat, pains aux raisins et triangles abricot »
  • Faire la rando contre la mucoviscidose le 24 avril à Belle Isle en Terre : je suis tellement fatiguée et ma belle-soeur nous invitait pour l’anniversaire de ma belle-mère
  • Aucun achat de livres : euh…
  • Aller voir Rosalie Blum au cinéma : fait, et j’ai proposé à ma sœur et ma belle-soeur de m’accompagner. J’ai beaucoup aimé, et j’ai lu avec plaisir la BD la semaine suivante.
  • Finir de trouver les geocaches de Trégastel : trop froid, trop de pluie, trop de fatigue.

Un mois difficile moralement et physiquement, mais une rencontre agréable, un bilan lecture sympa (4 romans, 2 BD tous plaisants) et une soirée à la Fête de la Coquille à Paimpol où j’ai découvert Outside Duo que je retrouverai cet été au Festival de Buguélès et adoré le show de Cali (10 ans après il a toujours la même pêche et la même folie!).

Vive l’arrivée de mai tout de même.

Mieux consommer : le bilan

Après un mois et demi, je tire un premier bilan de mes nouveaux modes de consommation.

Je voulais acheter au maximum mes légumes chez les producteurs locaux, mais je n’avais aucune envie de courir les fermes environnantes pour 3 carottes chez l’un, une douzaine d’œufs chez l’autre et 1kg de pommes de terre chez un dernier. Un revendeur de légumes bio venait de s’installer sur Lannion, mais les coûts sont trop élevés et la viande se commande par 5Kgs minimum. Sur la côte au nord de Lannion, il est difficile de trouver des AMAP ou des revendeurs.

C’est alors qu’un panneau, devant lequel je passe très régulièrement, a attiré mon attention : le Potager de Kervoigen (au Rusquet à Lannion pour les gens du coin), ouvert le vendredi de 16h à 19h d’octobre à avril. Ce ne sont pas seulement les productions de l’agriculteur qui sont vendues. Dans leur hangar, ils accueillent les camions de quelques autres commerçants : un poissonnier, une crêpière, un producteur de porc et de veau, un revendeur de produits ménagers, un autre de cosmétiques bio, des spécialités turques, des fromages et yaourts au lait de brebis, de l’épicerie fine (cidre, miel, vin, de petits producteurs) et parfois le camion de vêtements Barbe Bleue. Le mardi soir et le samedi matin, les commerçants ne sont pas présents.

5_3_nouveau_etal_carotte.jpg

J’y vais maintenant tous les vendredis soirs, j’y ai mes habitudes, je passe mes commandes par téléphone à mon producteur de porc et de veau pour les morceaux que je souhaite et les œufs, je vais surement faire de même pour les légumes d’ici peu, pour les jours où il me sera difficile d’être à l’ouverture.

  • Niveau finances c’est du bénef : mes légumes me coûtent globalement moins cher qu’en supermarché, je choisis la quantité exacte de ce dont j’ai besoin, ma viande idem, je peux même acheter du poisson presque toutes les semaines. Et les producteurs sont gagnants car ils revendent plus cher qu’aux GMS. J’ai diminué mes commandes au drive, je vais même arrêter de commander à la semaine. Dorénavant ce sera une fois tous les 15 jours maximum. Mon prochain objectif est de confirmer la réelle économie.
  • Niveau qualité, rien à voir! Pas de légumes gâtés au bout de 3 jours ou sans goût. Mon fiston retrouve le bonheur de manger toute sorte de légumes et goûte certains produits avec envie, en plus il commence à être connu et ça lui fait plaisir de savoir d’où vient sa nourriture. Et ça donne vraiment envie de cuisiner!

Des portes ouvertes sont organisées le week-end du 23 et 24 avril.

Il existe à ma connaissance deux autres fermes qui revendent leur production dans le secteur nord de Lannion, mais que je n’ai pas testées : Dolmen et Potager à Trévou-Tréguignec (vente de fruits et légumes bio) et Chez Cathy et Michel à Trézény (vente de fruits et légumes). Peut-être en connaissez-vous?