Mon trimestre culturel

Ce troisième trimestre ne s’annonçait pas le plus dense au niveau culture (salles de spectacle fermées, semaines de travail chargées) et pourtant je suis ravie de la tournure qu’il a pris.

  1. Lectures
  • « Mes mots sont les fleurs de ton silence » d’Antoine Paje
  • « Un parfum d’encre et de liberté » de Sarah Mc Coy
  • « Les pieds dans le béton » de Nicolas Wouters et Mikaël Ross
  • « Au fond de l’eau » de Paula Hawkins
  • « Minute papillon » d’Aurélie Valognes
  • « Alors vous ne serez plus jamais triste » de Baptiste Beaulieu
  • « La mort est une garce » de Baptiste Beaulieu
  • « Qui a tué mon père » d’Edouard Louis
  • « Les indifférents » de Julien Dufresne-Lamy
  • « Je sais qui tu es » d’Yrsa Sigurdardottir
  • « Il était un secret » de Kathryn Hughes
  • « Un funambule » d’Alexandre Seurat
  • « La cheffe, roman d’une cuisinière » de Marie Ndiaye
  • « Le rêveur des halles » d’Emmanuelle Friedmann
  • « Le gang des rêves » de Luca Di Fulvio
  • « La maladroite » d’Alexandre Seurat
  • « Vies volées » de Matz et Mayalen Goust
  • « Dans le murmure des feuilles qui dansent » d’Agnès Ledig
  • « Les ruines de Tagab » de Cyril Legrais et Nina Jacqmin
  • « Moi, 20 an, diplômée, motivée, exploitée… » de Yatuv
  • « Le malheur du bas » d’Inès Bayard
  • « Est-ce ainsi que les hommes jugent? » de Mathieu Menegaux
  • « Le goût d’Emma » d’Emmanuelle Maisonneuve
  • « Joyeux suicide et bonne année » de Sophie de Villenoisy
  • « Les petits ruisseaux, sex, drug et rock n’roll » de Pascal Rabaté
  • « Le poids des secrets, tsubame » tome 3 d’Aki Shimazaki
  • « Le poids des secrets, waseranuga » tome 4 d’Aki Shimazaki
  • « Le poids des secrets, hotaru » tome 5 d’Aki Shimazaki
  • « Miterrand Requiem » de Joël Callède
  • « En camping-car  » d’Ivan Jablonka

2. Spectacles

  • Place aux mômes : « Et maintenant on fait quoi? » (cie Tour de Cirque) , « Ale GravitO » (cie Ale Risorio) et « Sous le poids des plumes » (cie Pyramid)
  • « Regards sur la mécanique amoureuse » (cie Volti Subito)

3. Films et séries

  • Joséphine s’arrondit
  • Elle l’adore
  • Bon rétablissement !
  • S2 13 reasons why
  • Le dîner de cons
  • S1 et S2 La Casa de Papel
  • Une rencontre
  • les souvenirs
  • S1 et S2 Dr Foster
  • La vague
  • Médecin de campagne
  • Les lyonnais

4. Expositions

  • Pascal Banet et Daniel Jules-Roger
  • « Réalités insolites » d’Alain Brouard
  • « L’odysée des épices » au Château de la Roche Jagu

5. visites et sorties

  • Les 7 îles
  • La Cité des Télécoms
  • Château de la Roche Jagu
  • Deauville, Trouville, Honfleur
  • Omaha Beach, cimetière américain et la pointe du Hoc

Comment nourrir un régiment- Étienne Gendrin

C’est l’histoire d’Anne-Marie née en 1918 racontée par son petit-fils, avec pour fil conducteur la cuisine, dans ce qu’elle a de plus rassembleur, simple et familial. Il faut dire qu’Anne-Marie a connu les privations de la guerre, et les repas pour 9 enfants !

J’avais imaginé quelque chose du style « À boire et à manger » de Guillaume Long, c’est à dire avec plus de recettes, mais finalement j’ai beaucoup aimé ce portrait d’une femme dans le XXe siecle.

Je vous sauverai tous- Émilie Frèche

Je participe à la deuxième édition du Prix Littéraire des Chroniqueurs Web (je ferai d’ailleurs un billet à ce sujet) et j’ai sorti de ma PAL les titres que j’avais déjà en ma possession.

J’ai choisi de vous parler tout d’abord de ce roman jeunesse paru chez Hachette totalement d’actualité qu’est « Je vous sauverai tous » d’Émilie Freche. Les journaux intimes d’une mère, d’un père et de leur fille de 16 ans se mêlent pour nous raconter les racines d’un embrigadement et la radicalisation de cette adolescente.

A la lecture du premier chapitre, j’ai eu peur que le récit soit trop ado pour me plaire, mais les témoignages des uns et des autres, la psychologie des protagonistes, les forces et les faiblesses de chacun m’ont fait dévorer ce livre en quelques heures. Un roman passionnant que je conseille à tous, parents et adolescents.

#palvacances2017 : le bilan

Initié par Miss Sunalee, j’ai suivi le challenge #palvacances2017 cet été, car les catégories me permettaient de sortir de ma Pal des livres qui y traînaient depuis longtemps.

1. Le titre contient un nom de lieu géographique : « La librairie de la place aux herbes » d’Éric de Kermel. J’ai bien aimé cette lecture en forme de témoignage et de développement personnel dans le milieu littéraire. Un roman dans l’air du temps, avec de bonnes futures lectures à noter.

2. Le titre doit être un vrai jackpot au Scrabble : « L’extravagant voyage du jeune et prodigieux TS Spivet » de Reif Larsen. Avec 121 points, le score est digne d’un Scrabble bien placé ! Malheureusement je n’ai pas du tout accroché à l’histoire de ce jeune garçon génie scientifique, qui fait un voyage initiatique à travers l’Amérique.

3. Le titre contient soit « chant/chanson/musique » ou est le titre d’une chanson ou contient le nom d’un chanteur : légère digression avec « Concerto à la mémoire d’un ange » d’Éric Emmanuel Schmitt, un recueil de nouvelles fidèle aux textes de l’auteur. Une lecture qui ne restera pas dans les annales cependant.

4. Le titre contient un prénom ou un nom de personne : « Entre ciel et Lou » de Lorraine Fouchet. J’hésitais, j’avais peur que ce soit un peu trop chick-lit, ce challenge m’a permis de lire un de mes coups de cœur de l’été ! La Bretagne, l’amour, le bonheur, la reconstruction après la perte d’un être aimé, une belle histoire de famille jamais larmoyante.

5. Le titre est composé d’un seul mot : « Marina » de Carlos Ruiz Zafon. Une plongée dans le Barcelone mystique, dans les ambiances si particulières que sait créer Zafon, dont j’ai été ravie de retrouver la plume. J’adore vraiment cet écrivain.

6. Le titre ne contient pas d’article : « Etoiles » de Simonetta Greggio. Une histoire courte mais intense, une belle histoire sur le changement de vie.

7. Le titre contient un mot lié à la nourriture ou à une boisson : « Autobiographie d’une courgette » de Gilles Paris. Joli coup de cœur pour ce livre offert par Malena. Très jolie et émouvante histoire de ce jeune garçon pour qui l’a vie n’a pas été facile et qui a pourtant une joie de vivre et une philosophie dont nous devrions tous nous inspirer.

8. Le titre contient un mot désignant un animal : « Sans oublier la baleine » de John Ironmonger. Que ferions nous en cas de fin du monde imminente ? Peut on avoir foi en l’humanitude de nos congénères ? Ce livre nous redonne l’espoir d’une vie entre humains plus solidaire.

Challenge réussi, je suis vraiment contente d’avoir lu ces livres parce que j’en ai ressorti de vraies réflexions et coups de coeur.

Colère 

Je sais que cela fait longtemps que je n’ai pas publié ici, le rythme des posts risque de s’intensifier car j’ai plein d’idées ! Je manquais simplement de temps et de motivation intellectuelle. 

Aujourd’hui je vais publier ma colère car a la vue de mes fils d’actualité Tweeter et Facebook, toutes les conversations que j’entends j’ai besoin de m’exprimer à mon tour. 

Depuis dimanche soir je suis en colère. Le candidat que j’ai soutenu depuis plusieurs mois maintenant n’a pas eu les résultats que son programme méritait, mais ma colère ne vient pas de la. Parce que passée la déception, j’ai été fière d’avoir voté selon mes convictions, pour un programme en lequel je croyais, le plus social, ecologiste et humaniste à mes yeux. Sur ce point, je vais tenter d’agir individuellement pour garder intacte cette envie de changer la société, et je serai fière d’en accomplir ma part. Je souhaite m’engager plus encore dans la vie démocratique de ma ville pour commencer. Ma consommation, ma façon de vivre et mon comportement envers mes autres seront le reflet de mes valeurs. Sur ces points j’ai la capacité d’agir. 

Et c’est de là que vient ma colère. Sur ce dont je n’ai pas la capacité d’agir et de changer le cours des choses. Je ne souhaite pas voter pour Emmanuel Macron parce qu’il ne représente pas le candidat dans lequel je me reconnais. Mais aujourd’hui ce que je vois surtout c’est qu’il faut faire barrage au FN et mon vote sera dans ce sens précieux. Il y a 15 ans, nous étions dans les rues, tout le monde était horrifié que le FN soit au deuxième tour. Aujourd’hui c’est banalisé et la candidate est considérée par la classe politique comme n’importe quelle autre candidate. 

Il faut dire que malgré tous les posts que je peux lire, près de 50% des votants ont choisi ces deux candidats. Pourtant il semblerait que personne ne l’ait fait. Finalement y aurait il des remords chez certains ? 

On ne peut forcer personne à voter, mais en 2002,les électeurs se sont posé beaucoup moins de questions et les socialistes et communistes se sont ralliés à la droite pour faire barrage au nationalisme. 15 ans après, je le ferai à mon tour. 

Bilan janvier + objectifs février

Je viens de me rendre compte que les articles prévus n’ont pas été publiés… Bug WordPress?

Bref… ce que j’ai pu dire dans ces articles est dépassé, je vais condenser le bilan de janvier et parler de mes objectifs de ce court mois déjà bien entamé.

  • Je me suis lancée dans la version aboutie de mon bullet journal, jusqu’ici relégué dans un carnet basique, avec des crayons basiques. J’écris maintenant dans un Leuchtturm 1917 de toute beauté, avec des crayons extrafins. L’avoir travaillé plusieurs mois au « brouillon » m’a permis de trouver mon style. J’en parlerai très prochainement.
  • Niveau lecture : j’ai lu toutes le BD de ma PAL / adoré « Miss Peregrine et les enfants particuliers », conseillé par mon frère et eu globalement de bonnes lectures sur le mois.
  • Niveau culture : nous avons assisté au concert de De Palmas à la salle Hermione à Saint Brieuc. Malgré une grippe, il a fait le job et nous le retrouverons avec grand plaisir au Festival de la Saint Loup cet été à Guingamp. Pierre et moi sommes allés voir « Tous en scène », nous avons beaucoup aimé : il a ri, j’ai chanté, un très bon moment.
  • Côté cuisine : galettes des rois, samossas, paella, mousse au chocolat… des classiques! J’ai aussi réussi deux super bavaroises (mon dessert régressif préféré!), et une recette de navets infusés dans du jus de betterave au gingembre (délicieux!!)
  • Côté sport : 27kms au compteur rando / j’ai repris le yoga le midi / nous avons assisté au match EAG/LeHavre en coupe de France (mon fiston est un fan de l’équipe et adore aller au stade et a pu étrenner l’équipement reçu à Noël)

En février :

  • Je découvre la sophrologie
  • Je prépare des lunchbox tous les midis
  • Je me fixe un 15kms rando seulement (mais en travaillant 6 jours par semaine c’est difficile)
  • Je vais voir Lego Batman avec Pierre, qui ira voir Sahara avec papa
  • Je participe au challenge #petitmoispetiteslectures afin d’éliminer au maximum les livres de moins de 150 pages de ma PAL

Bilan lecture 2016

2016 a été une bonne année littéraire. Pendant mon arrêt j’ai eu beaucoup de temps libre pour lire et je suis restée sur cette bonne dynamique jusqu’à notre déménagement en septembre. Après un mois de panne de lecture jai retrouvé mon rythme de croisière.

2016 cest 63 romans lus : des déceptions et des livres non terminés et des coups de cœur. Sans ordre de préférence voici les coups de cœur de l’année : « Juste avant le bonheur » (Agnès Ledig) / « d’après une histoire vraie » (Delphine de Vigan) / « ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une » (Raphaëlle Giordano) / « la couleur du lait » (Nell Leyshon) / « il était une lettre » (Kathryn Hughes) / « la cuisiniere » (Mary Beth Keene) / « la femme au carnet rouge » (Antoine Laurain) / « le livre des Baltimore » (Joel Dicker) et le gros crush de l’année « Petit pays » (Gaël Faye).

J’ai découvert les bandes dessinées et romans graphiques, jai rattrape mon retard dans le domaine et en ai lu 31. J’ai adoré Camille Jourdy, Guillaume Long, Riad Sattouf et Étienne Davodeau. C’est vraiment un genre que j’affectionne beaucoup, et les documentaires politiques me plaisent énormément sous cette forme.

J’ai également découvert le milieu du manga mais n’en ai lu que 9, car jai du mal à cerner ce que j’aime.

Question développement personnel jai explore le bonheur sous la forme du zen et du hygge.

Souhaitons que 2017 se poursuivra sur la meme lancée!

Résolutions 2017

Je n’ai pas été présente ces derniers temps sur le blog, mais cette pause a été nécessaire pour une introspection. Les cours de yoga, de pleine conscience et de méditation ont aussi porté leurs fruits.

Cela conduit aujourd’hui à une « moi » plus zen, plus déterminée, peut être plus disponible… Mais avec une terrible envie de fumer (ça va pourtant faire 5 ans que j’ai arrêté). Je sais maintenant ce dont j’ai besoin pour m’accomplir. Mes résolutions vont tendre vers cet état d’esprit et répondre à mon mot de l’année AGIR

  • passer du temps en famille
  • cuisiner
  • respecter mes engagements
  • soigner mes relations sociales et amicales
  • soigner mon corps et mon esprit

Le blog va prendre une nouvelle forme mais je ne vous en dit pas plus car je suis encore en train de travailler dessus.